Weather Underground : Histoire explosive du plus célèbre groupe radical américain PDF

Ces notions viennent de quelque part; ils ont une histoire intellectuelle.


 » Faisons la guerre chez nous !  » est le mot d’ordre lancé par le Weather Underground à la fin des années 1960. Ce groupe d’étudiants issus de la middlè class américaine, révoltés par la guerre du Vietnam et galvanisés par les luttes des Black Panthers décide de prendre les armes pour renverser le gouvernement. Leurs attentats contre le Capitole, le Pentagone, le département d’État, le FBI et leur spectaculaire libération de prison de Timothy Leary, le pape du LSD, les placent en tête des ennemis de l’État. Clandestins, pourchassés de toute part durant dix ans, la plupart de ses membres finiront par se rendre – certains sont encore en prison aujourd’hui. Ce livre, fruit d’un travail de recherche minutieux et inédit et de nombreux entretiens avec d’anciens Weathermen, nous plonge dans l’histoire tumultueuse de ce groupe armé révolutionnaire. Il retrace la vie de ses membres, nous décrit leur quotidien de clandestins, détaille leurs objectifs politiques et dévoile leur stratégie militaire. Il porte un regard distancié et parfois critique sur leur action et sur ces années de feu où tout paraissait possible, y compris qu’une poignée d’activistes déterminés attaque l’impérialisme là où il se croyait invulnérable.

La façon dont le temps diffère de Guevara et laisse plus de place à l’idéologie de la tactique de la guérilla proposée par Carlos Marighella, se situait dans les tactiques orientées vers l’emplacement, l’idéologie et la guérilla. La guerre au Vietnam a finalement pris fin en 1975, et c’est avec elle que le SDS et ses ramifications ont vu le jour. La police a dit qu’ils croyaient que la race était un facteur dans les meurtres et que la présence de Muhammad sur les réseaux sociaux comprenait des postes de nationalistes noirs.-}