Rencontres avec John et Yoko PDF

Je me demandais quel était leur motif et ce qui se passait vraiment.


C’est en 1968 à Londres que Jonathan Cott, pour le magazine Rolling Stone, rencontre la première fois John Lennon et Yoko Ono. Cet entretien marque le début d’une amitié durable dont témoigne ce volume qui dévoile nombre de leurs conversations – pour certaines inédites – dont l’une ayant eu lieu trois jours avant l’assassinat de John Lennon.

«Voici un recueil de conversations, d’observations, de souvenirs musicaux et amicaux merveilleusement et tendrement composé. Il est agréable de retrouver la compagnie de John Lennon, sa bien-aimée Yoko Ono, et Jonathan Cott, reporter et ami de confiance.» Martin Scorsese

«Jonathan Cott fait partie de ces rares écrivains qui ont une haute idée de l’interview. Ses conversations sont des trésors d’intelligence, de pertinence et de nécessité. Il possède ce don particulier d’humaniser les personnalités sans dilapider toute leur magie. C’est ce qu’il fait encore ici avec John et Yoko. Leur humour, leur génie, leurs excentricités, tout comme leurs défauts livrés sans réticence, font voler en éclats une grande part des clichés auxquels nous nous étions accoutumés à leur sujet. Cott leur a fait, et nous a fait par la même occasion, une grande faveur.» Richard Gere

Quelqu’un l’a interrogé sur le sujet, vous savez, et il est ici avec l’opération à cœur ouvert il y a quelques années, et l’emphysème, mais il a rebondi comme un violon, et il parle des théories de la mort, et l’autre Fella dit: «Eh bien, génial, John, c’est génial. Je ne vais pas être comme ça, j’étais juste toujours assez intéressé pour chanter à son sujet. Je passe tellement de temps à Stumbling On Open Ground avec cet aspect même de la bataille et je peux presque voir George hocher la tête et l’entendre dire de cette voix douce que j’avais entendue tant de fois, « ouais c’est ça » alors qu’il lit mon descriptions.-}