nains lutins et autres gnomes PDF

Il y a en effet peu de raisons de justifier leur classification en une espèce distincte; le dimorphisme sexuel évident (les arbres femelles sont notoirement plus petits et plus larges que les mâles) a été présenté comme caractéristique, mais se retrouve en fait dans plusieurs autres variantes géantes dont le Folk Tree doit être considéré comme une seule race.


Notre monde offre deux aspects bien différents. Au vu de tous, il y a la planète des hommes, avec son histoire, ses lois, ses croyances, ses frontières… Et puis il y a l’autre monde, invisible au plus grand nombre. Un univers peuplé de créatures étranges, nées de nos mémoires et de nos rêves, qui vivent et agissent sans qu’on s’en rende compte, mystérieuses et pourtant toutes proches…

Membres à part entière du Petit Peuple, les nains sont mineurs courageux, gardiens de trésors vigilants, forgerons remarquables, combattants redoutables. Ils disposent de pouvoirs magiques mais restent discrets sur leur utilisation. Que savons-nous d’eux ? Vivent-ils vraiment des centaines d’années ? Faut-il les rechercher ou craindre leur rencontre ? Voici quelques-unes des questions auxquelles cet ouvrage se propose de répondre…

Michel Bonnet

Pédagogue et journaliste, Michel Bonnet préside actuellement le conseil paritaire de la publicité en France. Ses chroniques radio font la part belle aux ouvrages jeunesse et à la bande dessinée. Passionné par la fantasy et les univers féeriques, il signe avec Nains, lutins et autres gnomes sa première contribution au catalogue Casterman. Michel Bonnet vit en Bourgogne, à Châlons-sur-Saône.

Caroline Picard

Caroline Picard collabore aux magazines Géo, Sciences & Vie Junior, Images Doc et Youpi et, dans l’édition, signe des illustrations chez Gallimard et aux éditions Gulf Stream. Elle a déjà signé trois titres de la Bibliothèque du Fantastique : Dragons et autres créatures du rêve, Elfes et autres guerriers-mages et Momies et autres voyageurs éternels.

En allant chercher le pot, j’ai été interrompu par au moins une douzaine de boules de lumière qui tournaient autour de ma tête comme un essaim d’abeilles. Tous les six ont reçu des noms folkloriques – les gnomes, les pixes et les elfes étant les autres dans ma meute. Bien que les orcs se reproduisent avec les humains pour produire des demi-orcs, ce n’est jamais une question d’amour.-}