Mythes et réalités de l’entreprise responsable PDF

Dans une certaine mesure, c’est vrai – il n’y a pas deux jours de ma vie qui soient identiques et j’apprends constamment de nouvelles choses et je résous des défis complexes.


La  » responsabilité sociale  » de l’entreprise, poudre aux yeux ou révolution managériale ? Pour les auteurs de ce livre, la réponse reste à construire et ils en donnent ici les clés. L’entreprise est un acteur majeur de la société et son management dépend des valeurs acceptables par son environnement social. Les pressions exercées par les actionnaires, les salariés, les consommateurs, certaines ONG et le cadre réglementaire influencent de plus en plus les dirigeants. Entre les réelles avancées, les stratégies de conformité apparente et l’attentisme, les enjeux se formulent en terme de transparence, de risque et de réputation. En intégrant des objectifs de développement durable, le management des entreprises devient plus complexe. De nouveaux modes de pilotage et d’évaluation apparaissent, conjuguant les différentes dimensions de responsabilité et l’association des  » parties prenantes  » ; le maquis des nouveaux outils de gestion – codes de conduites, normes et certifications sociales et environnementales, rapports sociétaux, notation – doit être défriché et analysé. En s’appuyant sur de nombreux cas concrets en France et à l’étranger, les auteurs présentent les contraintes, les atouts et les dilemmes de l’entreprise face à sa responsabilité environnementale et sociale et analysent de façon approfondie les enjeux et les limites des dispositifs concernés. Dans le débat qui anime l’entreprise et la société civile sur ces questions, cet ouvrage fera référence par sa connaissance du terrain, la clarté de ses analyses et la richesse de son argumentation.

Actuellement, il est impliqué dans le projet FP7 DOLFIN et COSIGN, et H2020 COGNET, CYCLONE, PRISMACLOUD et NEPHELE. Ceux-ci comprennent des revêtements en plastique sans danger pour les micro-ondes qui empêchent les aliments d’éclabousser et les récipients pour micro-ondes qui contiennent des repas congelés. Comment pouvons-nous comparer une entreprise qui réduit la pollution avec une entreprise qui offre des possibilités d’éducation communautaire.-}