Le rameau d’or, tome 1 : Le roi magicien dans la societe primitive, Tabou et les perils de l’ame PDF

Ware lit des contes de fées à travers une idéologie chrétienne qui favorise une interprétation allégorique et sociale qui soutient la foi.


Rowe, Karen E. « Féminisme et contes de fées. » Women’s Studies, 6 (1979): 237-257; rpt. Car c’est la coutume des hommes de Kitava d’emmener leurs femmes et leurs petits enfants dans leurs voyages. En attendant, on peut trouver un bon compte-rendu populaire de ces indigènes. N. N. Beaver, Nouvelle-Guinée inexplorée, 1920.-}