La nouvelle architecture judiciaire. Des palais de justice modernes pour une nouvelle image de la Justice PDF

Le toit avant du bâtiment, comparé à l’arrière, présente l’apparence d’ailes.


Ces dix dernières années, de nombreux édifices judiciaires ont été construits ou réhabilités dans le cadre d’importants programmes d’équipements immobiliers, qui placent le ministère de la Justice parmi les plus grands maîtres d’ouvrages publics. Les réalisations de nouveaux palais de justice ont permis aux architectes contemporains de façonner une nouvelle image de notre patrimoine judiciaire, à l’aube du troisième millénaire. S’affranchissant des traditionnelles colonnades des palais de justice anciens, les nouvelles constructions donnent toute la mesure à la transparence, à l’ouverture et à la monumentalité, symbole d’une institution régalienne aux missions essentielles, dans une recherche d’esthétisme et de fonctionnalité. Ces nouveaux palais offrent aux yeux du public et des professionnels de la justice une vision d’une justice moderne résolument intégrée dans la vie urbaine. A l’occasion d’un colloque organisé par le ministère de la Justice le 12 mai 2000 au tribunal de commerce de Nanterre, magistrats, architectures, chercheurs, historiens de l’architecture… ont posé un regard distancié sur ces édifices en les mettant en perspective dans l’évolution architecturale des bâtiments publics d’aujourd’hui. Cet ouvrage réunit leurs réflexions, leurs commentaires et parfois leurs impressions enthousiastes ou nuancés sur ces nouveaux édifices qui offrent aux yeux du public une nouvelle image de la justice française du troisième millénaire.

Le premier pas et le plus immédiat vers cette transition est d’ouvrir un dialogue entre les parties prenantes. Est-il possible d’expliquer la pertinence d’un rituel sans compromettre son effet performatif et, par conséquent, la légitimité du processus judiciaire? Il a sa propre logique interne et est conçu pour atteindre des objectifs spécifiques.-}