La ménopause PDF

Les saignements irréguliers, l’insomnie, les démangeaisons, la sécheresse vaginale, les pertes de mémoire et les troubles vasomoteurs ne sont que quelques-uns des symptômes qui pourraient vous rendre peri.


Des hypothèses et de réelles avancées sont proposées ici conjointement par les gynécologues et les psychanalystes, dans la nomination, la définition de ce temps physiologique, alors que nous savons que le désir n’est pas réglé par le réel du corps mais par une organisation du langage qui fait de l’humain un animal si loin de la nature, et de l’homme et de la femme des êtres si peu en symétrie. Des questions cliniques précises, ordonnées autour de la sexualité, de l’identité des femmes à l’épreuve du temps, sont explorées. Sur quelle légitimité et quelle reconnaissance peut se fonder, pour les femmes, cette autre période de la vie ? Dans quel échange, leur sexualité peut-elle s’inscrire alors même que la maternité ne recouvre plus ni ne limite la féminité ? Ne risquent-elles pas de se confronter à une nouvelle intolérance sans limite, où ce qui était permis devient obligatoire dans une injonction à rester jeune à tout prix dans le registre de la consommation mais aussi dans la haine des âges de la vie ? Pascale Bélot-Fourcade, psychiatre, psychanalyste (Paris) ; Diane Winaver, gynécologue, membre fondateur de la Société de gynécologie et d’obstétrique psychosomatique (Paris).

Les symptômes urogénitaux sont traités efficacement par une œstrogénothérapie locale (vaginale) ou systémique 177. Il est important de faire un régime sain et nutritif et des comportements sains, comme faire suffisamment d’exercice, avoir des objectifs pour la vie. Réduction du risque d’hormonothérapie En plus d’une évaluation individualisée des risques et des avantages, il est important d’atténuer le risque d’hormonothérapie.-}