L’AFFAIRE ROMANOV (ou Le mystère de la maison Ipatiev) PDF

Cette déclaration a fait beaucoup de bruit puisque certains l’ont interprété comme un soupçon de nature antisémite à propos de ces événements tragiques, c’est pourquoi Mgr Tikhon a apporté quelques éclaircissements.


Selon la version officielle, la famille Romanov a été massacrée dans le sous-sol de la maison Ipatiev en juillet 1918.

En 1979, on retrouva dans des conditions assez obscures des squelettes attribués à la famille impériale de Russie dans les environs d’Ékatérinbourg. Il manquait cependant deux corps, ceux d’Alexis, fils de Nicolas II et d’Anastasia, sa quatrième fille. En juillet 1998, on fit des funérailles nationales aux dépouilles de la « famille Romanov », auxquelles ne voulut point paraître le Patriarche de Moscou, Alexis II. Pourquoi? Peut-être ce dernier savait-il fort bien que la famille Romanov n’avait jamais été assassinée dans la maison Ipatiev en juillet 1918 et qu’il ne voulait pas être complice d’une mascarade?

Madame Anderson avait-elle raison de se dire Anastasia en 1922? Bien sûr, mais elle ne pouvait révéler ce qui s’était vraiment passé à Ékatérinbourg en juillet 1918, sans mettre en danger sa mère et ses soeurs, toujours vivantes, quelque part en Europe. Que sont devenus le tsar Nicolas II, son fils Alexis, la tsarine Alexendra et ses filles, Olga, Tatiana, Maria et Anastasia?

C’est ce que vous apprendrez à travers cette enquête passionnante, qui se lit comme un roman policier. L’auteur a eu accès à des documents inédits qui bousculent toutes les conclusions publiées à ce jour.

Vivant en Angleterre avec sa femme bien-aimée, Zoya, Georgy se prépare à faire un dernier voyage en Russie qu’il a connu et aimé, la Russie qui l’a détruit et défini. Ma compréhension maladroitement pauvre de l’histoire russe a rendu ce livre encore plus déchirant et plein de suspens pour moi. Que les survivants ne puissent pas enterrer leurs morts rendait leur situation plus difficile à supporter.-}