Federation des travailleurs socialistes de France 2e édition PDF

En fait, dans le monde développé au moins, ce n’est que dans de très rares situations d’extrême – et généralement après avoir fait face au genre de menace du mouvement syndical malheureusement absent depuis plusieurs décennies – que le capital s’est toujours appuyé sur l’extrême droite pour résoudre ses problèmes. L’UKIP, comme le Tea Party aux Etats-Unis, est le monstre de Frankenstein de la capitale, conséquence involontaire des tensions sociales insolubles créées par l’ordre néolibéral.


Fédération des travailleurs socialistes de France. Compte rendu du 7e congrès national tenu à Paris du 30 septembre au 7 octobre 1883 publié par le comité national. 2e édition
Date de l’édition originale : 1883
Sujet de l’ouvrage : France (1870-1940, 3e République)

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Et parfois cela peut arriver même sans la gauche. Mais les hommes peuvent se battre avec des balles et de l’acier, ce gaz ne peut pas. Au contraire, ils croyaient que la culture de la classe ouvrière, même si elle était initialement imprécise, était intimement liée à d’autres domaines vitaux de la vie laborieuse tels que les syndicats et la politique parlementaire.-}