nains lutins et autres gnomes PDF

Il y a en effet peu de raisons de justifier leur classification en une espèce distincte; le dimorphisme sexuel évident (les arbres femelles sont notoirement plus petits et plus larges que les mâles) a été présenté comme caractéristique, mais se retrouve en fait dans plusieurs autres variantes géantes dont le Folk Tree doit être considéré comme une seule race.

Lire la suite