Bracelets ethniques d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et d’Amérique PDF

De grands vases de verre multicolores, soufflés à la main, se bousculent pour créer de l’espace avec des pots rocailleux, de la fine porcelaine au néon, des assiettes peintes, des paniers finement tissés et des modèles en papier mâché des héros locaux.


Après Bagues ethniques et Boucles d’oreilles, voici Bracelets ethniques, troisième volume de la série consacrée à la collection Ghysels de parures ethniques du monde entier. Les quelque 1200 bracelets, mais aussi ornements de chevilles, présentés ici forment un ensemble d’une qualité exceptionnelle. Les photographies de Mauro Magliani permettent de saisir toute la richesse de ces objets en métal, os ou plumes qui jalonnent les étapes de la vie : des petits anneaux, qui tintinnabulent au moindre mouvement, préservent les enfants des esprits malins au Proche-Orient, aux bracelets en jade retrouvés dans des sépultures chinoises pour l’ultime voyage. Sur le plan formel, bon nombre de ces objets sont à la frontière de deux mondes : celui de la préhistoire, dont plusieurs ethnies ont prolongé les traditions jusqu’au XXe siècle et celui des artistes contemporains, qui, d’une manière ou d’une autre, se sont inspirés des oeuvres de ces orfèvres lointains.

Le plus grand risque de typhons est d’août à octobre. Quelles que soient leurs origines raciales, les Mani sont aujourd’hui la société la plus marginalisée de la péninsule. Le MQB abrite une collection de plus de 267 000 artefacts, dont 3 500 sont exposés.-}