Biafra, la déchirure : Sur les traces de la guerre civile niégériane de 1967-1970 PDF

C’était son premier sur le label Starbucks Hear Music et un retour.


On a qualifié la guerre du Biafra de  » guerre oubliée « . C’est pourtant le terrain où est née l’ONG Médecins sans frontières et où les journalistes français ont d’abord acquis les compétences interculturelles qu’ils allaient ensuite mettre au service d’autres conflits africains. Le conflit biafrais est aussi le terreau qui a nourri les relations privilégiées entre la France et le Nigeria où, la guerre à peine terminée, une vague de francophilie envahissait le secteur de l’éducation, amenant les établissements secondaires à accorder au français une place de choix dans leurs programmes de langues. Cette guerre civile, qui a ravagé le sud-est du pays trois ans durant, a surtout été une expérience collective qui a inspiré poètes, dramaturges et romanciers, d’Achebe et de Soyinka à Okigbo et Saro-Wiwa, d’Okpewho à Adichie, et suscité le renouveau religieux que connaît actuellement le pays. Elle a mobilisé politiciens et organismes humanitaires, marqué ce grand pays africain de façon durable et contribué à le faire connaître. On découvrira dans cet ouvrage, à travers le témoignage de l’oralité, des médias, de l’Internet et d’une littérature en continuelle expansion, l’histoire humaine de ce conflit, le rôle qu’y ont joué les médias, les radios en particulier, et la profondeur du traumatisme qu’il a laissé dans les consciences et dans la chair de ceux qui l’ont vécu.

Mortal Orchestra), pour dire que Whitney est plus que la somme de ses. West, et Dan Haendel Un rapport de conférence Orbis, été 1975, pp. 675-685 Mesures pour réduire le risque de guerre nucléaire William J. États et dans l’après-guerre de l’OMS (Webster et French, 2002).-}